Loi 1901 – N°W912014257
Evenement
  • Aucune date présente

Kartland : Course du 28 juin 2014

36 canards sur la marre de KARTLAND…

Il y des impressions que l’on n’aime pas se voir confirmer, lors de mon arrivée au circuit, j’avais comme un sentiment que la soirée ne serait pas bonne.
Les amis concurrents sont là, mais Squale est malade. Il est fatigué et courbaturé, Maverick ne semble pas spécialement emballé de courir sous la pluie.
La pluie s’est invitée, et en regardant la piste, on imagine très bien que nous allons devoir apprendre à nager, plutôt que de piloter !

Squale propose de ne faire que 3 relais de 50mn, il ne sent pas en état de faire deux passages. Ok, on adapte une stratégie typique pour la pluie, on met en place rapidement la stratégie des relais.
Il était prévu 40 équipes ce soir… Devant les conditions 4 vont annuler, reste donc 36 karts : Sur une piste détrempée, ça promet.

Tirage au sort du kart : 75.

  • Essais :

Comme d’habitude, c’est Boubou qui sort le kart… En trois boucles, il est trempé jusqu’aux os. Lorsqu’il rentre, c’est Maverick qui reprend le kart, Squale laisse sa place, il ne fera que le départ.
Maverick place le kart en 6ème position sur la grille de départ, mais ne voit pas le signal de Boubou lui indiquant de rentrer afin de changer de pilote avant la fin de la séance d’essai. Résultat c’est lui qui fera le départ.
Donc, on modifie la stratégie, il fera deux tours et rentrera pour laisser la place à Squale.

  • Départ :

Consigne à un pilote qui n’apprécie pas spécialement les départs et en plus dans ces conditions… Reste sur la piste et ne rentre pas dans des bagarres…
Fin du premier tour : 8ème. On le panneaute pour effectuer le changement.
Squale part, on est 26ème ! Il devra faire un autre faux relais. Curieusement, nous nous voyons attribuer 2 arrêts aux stands, nous en informons la direction de course, nous aurions pu nous taire, mais ce n’est pas l’esprit maison…
Revenons à la course. Squale est parti… Il est régulier, et remonte place après place, et lorsqu’il rentre au stand pour faire son faux relais, il est 11ème.

Et là l’incident, qui va nous déstabiliser. Lorsqu’il sort des stands, nous écopons d’un tour de pénalité. Notre arrêt doit être d’une minute, nous l’aurions fait en 59s996 !
Là, Maverick rentre dans une colère noire ! Il finit par faire son sac et rentre chez lui. En passant devant le bureau du commissaire, il s’explique une nouvelle fois. Nous avons chronométré à 1mn10 !
Le commissaire consulte l’ordinateur, et là il se rend compte qu’à chaque fois que nous passons devant la cellule, notre transpondeur envoie deux impulsions…
D’où nos deux relais, d’où le temps bizarre du changement. Il convainc Maverick de rester.
Mais, la colère a laissé des traces, car Boubou explique et ré explique aux autres équipes, pourquoi nous avons été re-crédité d’un tour…
De son côté, Squale fait des merveilles, puisqu’on pointe en 5ème position, et puis en un tour on redescend en 8ème place. Il vient de faire un tour en 3mn40 là où les autres tournent avec 1mn de moins… Il est sorti, et les commissaires ne l’on pas vu, il a dû remettre son kart sur la piste seul…

A Boubou en fin de relais. Il apprécie ces conditions, mais ce soir rien ne marche, les appels contre appels ne fonctionnent pas. Les glisses sont en sortie de virage, il perd du temps…
Deux tête à queue ponctuent ces erreurs… Il doit faire deux relais, lors de son premier, Maverick lui signale que les temps ne sont franchement pas bons… Il s’en doutait un peu !
Deuxième partie de son relais : C’est mieux, mais pas assez. Il anticipe plus ses glissades, les relances sont plus tardives et les temps baissent enfin !
Croiser un débutant est une prise de risque maximum. Boubou revient sur un retardataire dans la ligne droite, dans le S avant les stands, il est derrière, et double devant les stands à l’extérieur, le kart précédent semble lui laisser la place, mais non, il envoie Boubou dans l’herbe, celui-ci continue revient sur la piste en le doublant.
Dernier faux relais. Il lui reste 10mn, et là le déclic, ce qu’il faisait avec les anciens karts ne fonctionne pas sur ceux-là, les entrées de virages doivent être retardées au maximum, les appels sont bien avant, et le contre appel dit se faire pratiquement dans le virage…Résultat ça passe.
2 tours seront couverts dans des bons temps… Mais il est trop tard ! De plus Maverick, qui doit le remplacer a des difficultés pour s’équiper, retardant la rentrée dans les stands.
Il rentre on est 14ème ! Mais on a 1 relais d’avance.

Maverick entre rapidement dans le bain… On revient en 9ème position, il est régulier, tourne en 1mn36 tour après tour. Après son faux relais, on est 12ème.
On va mourir en 10ème position… Dommage car les deux concurrents devant son à 20 sec.
Si on fait le compte de nos diverses sorties de piste…Les 20sec sont là.

Bon, avec cette 10ème place on s’en sort pas trop mal, sauf que devant les atermoiements du système de chronométrage, car d’autres équipes se sont vu attribuées des arrêts stands imaginaires…
On pourrait se demander si ceux qui nous précèdent n’en n’ont pas profité.

  • Podium :

Ouisti Team … Félicitations
Et Kart et vous
BFR
Nos principaux concurrents directs au général sont derrières nous…

Prochaine course le 5 juillet

Partenaires





IZIFLOOR


Liens





Mairie de Saintry sur Seine