Loi 1901 – N°W912014257
Evenement
  • Aucune date présente

les sharks

Kartland – Course de 2h30 03 aout 2012

On a tous connu des jours qu’il vaut mieux oublier, puis avec le recul il se dégage quelques satisfactions et surtout une expérience.
Là, ce vendredi (noir), l’équipe aura beaucoup appris et la satisfaction que notre niveau s’est largement élevé.
Le rendez-vous avait lieu sous un petit grain orageux, rien de très sérieux, mais les essais et le début de course se fera sur une piste va s’assécher, et la stratégie qui a payé lorsque nous avons ces conditions sera appliquée, on sacrifie le départ, on cumul nos relais en début de course et on se consacre à remonter dans le classement en faveur d’une piste sèche.
Ce soir l’équipe est constituée de Squale, Maverick et Didier, qui remplace Boubou, toujours stoppé par son opération du tendon d’Achille.
Le tirage, nous attribue le kart 24, pour l’instant rien d’anormal.
C’est Squale qui sort le kart pour les qualifs, il effectue ses premiers tours. Là ce qui est inquiétant c’est que ses temps seront supérieurs de 9s, aux premiers, mais avec la piste humide, pas spécialement d’inquiétude. Puis c’est Didier il va faire 4 tours, il n’améliore pas la position, on navigue entre 12 et 16, enfin Maverick, qui prendra le départ, va faire ses essais, et là il y a un bug, non seulement il n’améliore pas, mais il tourne très lentement, alors que la piste prend du grippe et les temps s’améliorent partout, sauf chez nous…23ème.
Lorsqu’il apprend sa position sur la grille, Maverick peste dans son kart, il ne comprend pas ce qui se passe.
Départ : Nous partons en queue de peloton 23ème sur 25 participants, inutile de vous dire, que c’est avec le couteau entre les dents que Maverick s’élance, on effectue vite les relais, et au premier relais, Robin signale que le kart est mou, et n’a pas de pêche. Une fois les 4 relais fais, il part pour 50mn destinées en théorie à remonter au classement, on est dernier.
Au bout de deux tours, il passe devant les stands en montrant le moteur, et fait des grands signes. Ses temps ne s’améliorent toujours pas, pire ils baissent, il bagarre pour dépasser l’avant dernier, s’il revient vite en virage et dépasse un concurrent, celui-ci le repasse en ligne droite !
Décision est prise, il change de kart au bout de 11 tours, 11 tours durant il rendait 9 sec par tours au milieu de tableau. On récupère le kart 1, et tout de suite dans son premier tour 3 sec de mieux…Il ne lui reste que quelques tours avant de passer le relais à Squale, on est 25ème toujours, mais sur les 4 tours qu’il va effectuer, il battra son record perso du tour.
Squale va tourner, il va lui aussi battre son record perso, de plus de 2s au tour, et il sera constant, il remonte, il fait son faux relais, nous sommes en train de remonter 21, 20 19ème. On le panneaute pour l’informer de son temps et sa position. 1.41 et P 19…Il ne comprend pas le panneautage, il rentre, alors qu’il lui reste 10mnà faire! Il a vu PIT…Décidément !
Heureusement, pas d’incidence sur le classement, il repart en 19, mais perd 20 sec dans l’affaire…Il finira son run en bouclant des tours en 1,41 et 1,42 de moyenne en 18ème position.
Didier prend le relais, le but prendre la 15ème place pour entrer dans les points. On a 2 arrêts d’avance sur les concurrents précédents, mais ils sont loin, ils ont un tour d’avance.
A force d’un run parfait ou il va battre lui aussi son record perso, Didier colle au 15ème, il lui reprend 6 sec au tour, l’écart passe de 1mn39 à 37sec, 33,27,17,13 et 8 sec il le doublera et aura atteint l’objectif…Ouf !
Les concurrents directs au classement général, par chance, ne marqueront pas ou peu de points.
Nous aurions pu perdre plus de points dans cette course…On se sort finalement bien de cette poisse.
La chose à retenir, c’est que nos performances sont en adéquation avec un bon kart, et que nous devons changer de kart quand celui-ci ne répond à nos temps. On apprendra plus tard que le moteur rendait l’âme, et que chaque tour effectué se rapprochait de la fin.
En me raccompagnant à la maison, Maverick me dit dans la voiture… « C’était la 13ème course du championnat… »
Je ne suis pas particulièrement superstitieux, mais il y a de quoi se poser des questions.
Prochaine course 25 aout : Avec boubou peut être !
Félicitation à la pilote de l’équipe Ranj Team qui malgré l’handicap d’une infiltration a battu le record officiel de la piste…

Karting – Course de 2h30 de Kartland (21 juillet 2012)

Se rendre au circuit pour disputer une course avec l’équipe est toujours source d’une grande excitation.
10 jours après mon opération, c’est avec mes béquilles que je me rends au RDV. La joie de revoir la piste et de voir notre équipe se démener pour prendre des points compensent une grosse frustration…Encore 4 semaines !
Heureusement, pour me remplacer, Didier, qui avait déjà tourné pour nous aux 12h, me remplace et sera également présent à la prochaine course du 03 aout.

Beau temps, piste sèche…Ça s’annonce plutôt bien, sauf qu’une Team préparant une grosse course en Ecosse vient s’entrainer et engage (3 châssis). Ils signeront d’ailleurs la pôle, c’est du lourd, et pour nous c’est le risque d’avoir des difficultés pour prendre des points.
On se qualifiera 12ème. Maverick, qui a sorti le kart, il le sent pas, il le trouve mou. Squale lui, le trouve bien en grip, mais mou. Didier lui le trouve bon…Donc, difficile d’avoir une idée de ma chaise, sur leur monture.

Départ : Bien lancé, Didier se voit dégagé par un concurrent, demi-tour…Bref, il finit le premier tour en 18ème position, il fait encore un tour, et devance son faux relais et rentre aux stands…Lorsqu’il repart, on est 26ème, à la fin de son 1er run, on sera 18ème. Maverick repart pour 20mn, aussitôt il effectue un faux relais, on est 22ème, et à partir de maintenant, avec 2 relais d’avance, c’est une longue remontée qui s’annonce.
Squale prend son relais en 18ème position, il part pour un run de 50mn avec un faux relais…Il va battre son record perso, et aligner des tours aussi rapides que les premiers, lorsque Maverick le relaie, nous sommes 14ème. Les karts précédents ne sont plus très loin, on commence à y croire, et on a toujours un arrêt d’avance.
Entre temps, dans le haut du classement, l’équipe RANJ, qui avait survolé les essais et le début de course, casse et se retrouve dernière, le temps de changer de kart, ils sont derniers…, mais ils affichent tours après tours des temps élogieux, ils remontent, très rapidement…Mais ils ont 3 arrêts de retard. Les deux autres châssis de RANJ sont 6 et 7
Pendant ce temps, concentré, Maverick, commence à trouver son kart finalement bon en grip et avec la fraicheur, le moteur respire mieux, et il commence à tourner de plus en plus vite, jusqu’à battre lui aussi son record de piste, et surtout il va être régulier, alignant des tours identiques et de la valeur des 1ers…Décidément, ce soir ils ont décidé de mettre le feu.
Lorsque Didier, qui va conclure la course, on est 12ème, avec 30’ de retard avec le 11ème, mais toujours avec un relais d’avance…
Un relais coute 20sec, il faut se rapprocher à 25’ avant sa sortie, pour le dépasser avant la fin…Il se rapproche 27’, c’est à ce moment que le 11ème choisit de rentrer…Lorsqu’il repart il est à 5’, il reste 10mn de course, et il lui prend 2’ au tour…Il va le doubler.
Arrivé dans son pare-chocs, il a du mal, il va mettre deux tours à le dépasser, mais c’est fait…Le tour suivant le drapeau à damier s’abaisse. Ouf, il était temps !
Résultat : 11ème, et 5 points : On passe à la 12ème place au général.

Au-delà du résultat, les gars ont battu respectivement leur record, ils tournent dans les temps des meilleurs ce qui me met un peu la pression lorsque je vais reprendre le volant.
Et lorsqu’on regarde nos premiers résultats en Janvier et février, nous prenions entre 4 et 5 tours de retard sur une course de 2h30 sur les 1er, aujourd’hui il n’en reste plus qu’un ! C’est la progression qu’il reste à faire pour espérer un podium.

Prochaine course Vendredi 3 aout. Une 2h30 en sens normal …
Toujours en béquilles !

Karting – Course de 2h30 de Kartland (07 juillet 2012)

Après un samedi après-midi à regarder le ciel et les trombes d’eau tombées dans le jardin, il fallait bien se rendre à l’évidence, ce soir nous allons courir en mode pluie…

Naturellement, lors du rendez-vous, on ne parle que de ça, et de la bonne stratégie à appliquer dans un pareil cas. Le ciel est à ce moment bleu, mais on a pas de grenouille dans l’équipe, et les prévisions sont mauvaises d’après François, le responsable Kartland.

Alors on fera tous nos arrêts en début de course et plutôt que de rouler en deux run, chacun n’en fera qu’un, mais plus long.

Le tirage donne le Kart 23, dans ces conditions, la seule chose qu’on lui demande c’est de rester sur la piste, et d’avoir le minimum de grip.

Ce soir c’est full, 37 équipages beaucoup sont novices et apprendre le kart dans ces conditions, promet quelques sorties de piste, et à nous d’être vigilants et ne pas être pris dans des carambolages.

L’équipe n’est pas au top de sa forme, Boubou qui boite depuis 1 mois, a finalement le tendon d’Achille rompu sera opéré Mercredi, Squale a une cote qui lui fait mal depuis la dernière course, quant à Maverick il a passé la semaine à se passer de la Biafine sur des brulures, après un tournois  de Hand au soleil !

Avec une pareille équipe d’éclopés on espère simplement être dans les points.

 

Boubou sort le kart et découvre une piste piégeuse, mot d’ordre : ‘ rester dessus’ ! Finalement, il passe le relais à Squale en 8ème place à Squale (Maverick n’aime pas spécialement ces conditions et préfère se réserver pour la fin). Au terme des qualifications on sera 14ème.

Départ de la course, Squale passe le premier tour en 11ème malgré un tête à queue en bout de ligne droite, deuxième tour 19ème avec le même tête à queue au même endroit…

Passage au stand : 4 relais d’affilés. On est 29ème, mais Boubou part pour 40mn…Alors que les concurrents feront des relais entre temps, et il aime ces conditions précaires, et à la fin de son run, on sera 12ème !

Squale le suit pour 45mn, la piste s’assèche mais reste humide, mais on peut doucement se laisser aller à prendre des trajectoires de sec, les temps de nos concurrents baissent, et ceux de Squale aussi, il est parti 13ème avec le relais, rapidement il revient en 12, puis à la faveur d’un relais du 11ème, il prend sa place, c’est bien on remonte et la 10 est possible.

Mais l’apocalypse s’abat sur le circuit, un orage terrible, aussitôt les temps au tour remontent, les karts restent sur la piste par miracle, la visibilité est nulle, dans les stands les pilotes rentrent et sont aussi secs, que s’ils sortaient d’une piscine, avec la boue en plus ! Mais Squale reste en piste et pointe en 9, jusqu’à son relais avec Maverick pour 45mn.

La pluie cesse peu à peu et Maverick se met en condition, au bout de 5 tour, ses temps baissent, mais on est loin derrière le 8, et à la faveur d’un changement, il passe 8, et revient à coups de 3’ sur le 7, il reste 15mn de course et il est à 16’…On va y arriver….

Et non ! A 10mn de la fin, le kart se met à freiner anormalement, dans les lignes droites, il part en crabe, le 7ème s’éloigne, mais surtout, le 9ème lui prend 9sec au tour, puis 11 .  Il reste 2 tours le 9ème (PSA 3) est à 12 sec, à chaque passage devant les stands, Maverick fait des gestes, montre son kart. On ne comprend pas, nous on voit le 7ème qui s’éloigne et le 9ème qui revient…. On s’agite et on lui dit de foncer…

Mais il ne peut pas, à chaque courbe ou chaque virage, il lutte pour éviter le tête à queue.

Naturellement, il sera dépassé et nous serons  9ème. Ouf, on a pu finir, le pire aurait été de changer de kart, et dégringoler au classement…

C’est notre meilleur résultat en 2h30 et des bons points pour le championnat ou nous gagnons 1 place et pointons maintenant à la 13ème place.

Prochaine course 21 juillet, et si nous avions un peu de soleil…

 

Félicitation à l’équipe V6 : 33ème, au sein de laquelle avait pris part un de nos partenaires…Mr Fernandes…Bravo d’avoir participé à cette mémorable course.

 

7 juil

Partenaires





IZIFLOOR


Liens





Mairie de Saintry sur Seine