Loi 1901 – N°W912014257
Evenement
  • Aucune date présente

KARTLAND: Course de 6h: 22 mars 2014

On a flirté avec les étoiles…

 Première course des trois grandes courses ( 6 – 12 et 9h) avec un coefficient 2 pour les points engrangés. Autrement dit, on peut se louper sur une course de 2h30, sur les grandes ce n’est pas souhaitable.

Nous avons préparé une stratégie agressive, avec une éventualité de pluie. Nous avons 14 arrêts aux stands et 2 fuel stop a effectué.

Tous ces éléments, nous serons expliqués lors du briefing.

Tirage au sort : Entre nous nous souhaitions le 14, qui nous avait fait une belle impression lors de la dernière course…Le 12 !

Essais :

Les essais ne sont pas extraordinaires, nous allons péniblement nous hisser à la 10ème place, visiblement le moteur supplie « La retraite ».  

Départ :

Squale prend un très bon départ, en deux virages nous sommes 8ème. Doucement, il creuse un écart, il s’accroche, et double 1 puis 2 karts, on est 6ème en milieu de run, et sa progression va continuer, car les concurrent vont effectuer des relais, on va pointer en 4ème position.

Boubou qui le relais doit faire un double relais, avec l’écart engrangé alors que nous ne sommes qu’a 1/2h de courses nous avons 3 relais effectués contre 1 en moyenne chez nos concurrents. On est 7ème. Le relais de Boubou n’est pas très étincelant.

A la faveur du passage aux stands, Maverick part en 9ème position, il doit faire 1 faux relais, on remonte en 6ème position.

Boubou doit faire le fuel, heureusement, il n’y avait plus rien dans le réservoir. Donc le kart consomme, en 2h50 de course, on vide un réservoir prévu pour 3h10 ! Avec le plein, les temps de Boubou, ne s’améliorent pas.

Squale prend le relais, avec un double faux, on est 8ème, avec le plein fait (1mn obligatoire) et 9 relais, les autres sont à 5 de moyenne.

Devant, PSA1 a préparé une stratégie sans relais, et certaine équipe n’ont fait que 2 relais…La bagarre se profile entre Ouisti team et PSA1, derrière RAPTORs et ET KART ET VOUS se situent en 5 et 6.

Des invités mystères se placent en 3 et 4, mais sans relais, sans creuser un écart suffisant pour satisfaire aux 14 requis sans perdre des places.

Reprenons notre fil :

A boubou de repartir, il fait le deuxième fuel stop, à exactement 2h50 de la fin de course. Nous sommes 10ème, logique compte tenu de nos nombreux relais d’avance et du fuel effectué.

Mais ces temps continuent à être faibles. « Je n’y arrive pas, je fais comme d’habitude, ça ne marche pas »

Maverick part pour 30 mn, à ce moment, nous n’avons plus de relais obligatoires à faire, que des relais normaux. 11 au compteur, les autres sont à 8.

Le sprint commence…

On est 10, et maintenant la remontée est prévue, et elle s’opère : 9 puis 8ème.

A Boubou, il sait qu’il soit bon, alors il part le mord au dent, et pourtant rien ne fonctionne, ses temps sont anormalement bas, il le constate sur l’Alfano, ça l’agace…Et voici le tournant, alors qu’il opère un dépassement sur un retardataire et BP 2 Rocket qui nous précède, alors que le dépassement est fait, le retardataire le percute devant les stands, demi-tour. Perte de temps…17s ! A ce moment-là ce n’est pas important . Quoique cela couronne une mauvaise journée pour Boubou !

Lorsque Squale part, on est 9ème, on a plus de 2 tours de retards sur notre cible, la 5ème place…Car depuis le début c’est pour cette place que nous nous battons !

Sur la piste, il y a de véritables chicanes volantes, là où on tourne en 1.42 eux se situent en 2.44…Lorsqu’ils sont en ligne droite ça va, mais dés fois ils apparaissent dans des épingles et là il faut piler pour les éviter.

On est toujours 9ème, malgré un super Squale, on diminue le trou sur les précédents, qui n’opèrent toujours pas leur Fuel ou leurs relais.

 A ce moment, on espère la 7ème place, seul Boubou pense faire 6.

 Dernier relais, Maverick : Devant 2 équipes ont 4 relais et 5 relais effectués sur les 14 prévus, ils ont 2 tours d’avance, un fuel à faire. Ce sera court, mais il faut y aller à fond…

Rapidement on se retrouve 8ème, puis la valse des relais de retard commencent, de plus une de nos cibles se prend un drapeau rouge. On fond…

Il enchaine les records de tours de l’équipe, on se rapproche…Et pan, nous voilà 7ème à 20mn de la fin. BFR est à 29sec devant …C’est beaucoup trop.

Mais l’équipe qui n’avait pratiquement pas fait ses relais (4), s’arrête à chaque tour pour satisfaire à la règle, de ses 2 tours d’avance, il ne reste plus que 30, puis 20, et à son dernier relais, on passe. On est 6. Et on grappille encore. BFR est à 20s, il reste 10mn…C’est cuit.

Finalement on est 6ème à 19s, là on regrette l’accrochage et les mauvais temps de Boubou…Car cette 5ème place était franchement accessible.

Podium:

1 – OUISTI TEAM….Félicitations, la poisse semble s’éloignée

2 – PSA 1

3 – RAPTORs      ….Enfin, la 4ème est oubliée, bravo les amis.

 

Nos cousins KART IGN font 12, et prennent de gros points.

 Prochaine course le 5 avril …Sens normal.

 

Partenaires





IZIFLOOR


Liens





Mairie de Saintry sur Seine