Loi 1901 – N°W912014257
Evenement
  • Aucune date présente

KARTLAND: Course de 2h30 du 24 novembre 2012

 

Du rêve à la galère :

 

Enfin, après une série de course sur piste mouillée ou humide, ce soir on est en droit d’espérer que la piste soit sèche, puisqu’il n’a pas plus de la journée…

Eh bien, non. Une partie du circuit est encore très humide, mais ce sera la surprise des essais…Entre autres !

Ce soir on change, il nous faut prendre un maximum de points, on change de stratégie.

Aux essais c’est Maverick et Squale qui tourneront, ayant plus de temps de roulage, ils devraient mieux se placer sur la grille.

En course, on met en priorité de faire la différence, et d’effectuer les faux relais en milieu de course.

 

Tirage au sort du kart…Le 5…Aucune idée du kart.

Boubou sort le kart, l’impression est bonne, bruyant, mais il a du grip et de la reprise. Il fait deux tours et cède le volant à Maverick.

A partir de ce moment, Squale et moi, on vit un rêve, Maverick se hisse en pôle et tient 10 minutes à cette place, puis se fait prendre la tête par RAPTOR, rien d’illogique !

Squale reprend, et on descend en 4ème, et puis deuxième…, dans le dernier tour, on sera dépassé, et finalement on se place 5 sur la ligne. On est plutôt fier ! C’est de loin notre meilleure position aux essais.

Départ de la course, les consignes sont simples, la bagarre en tête ne nous concerne pas, notre place, nous expose, à deux courses de la fins, les ténors se battent pour gagner le championnat, et là on va gêner les débats. Notre objectif est ailleurs.

Immédiatement, on a la confirmation, si Squale tient bien sa place, les attaques se multiplient et à l’issue du premier tour nous sommes neuvième…En piste.

En piste car sur le moniteur de contrôle, on est 6 ! Puis 5 !

Fin du rêve ! En fait notre transpondeur, ne correspond pas au kart ! Et une équipe de PSA, à le nôtre. Et nos excellents résultats des essais, n’étaient pas les nôtres…

Dommage.

 

La position de Squale est 9, la piste sèche doucement, les temps s’améliorent. Il passe le relais à Boubou. Charge à Boubou d’effectuer un faux relais dans son run. Il tourne délicatement il tient la 10ème place, et effectue son faux relais. Mais au moment de repartir, le ‘remote’ (Système de bridage du moteur dans les stands) se bloque, et le kart ne démarre pas, obliger de ressortir et pousser… 20 sec de perdues.

Il finira son relais au milieu des premiers en bagarre, ce qui va lui faire encore perdre du temps. Lorsqu’il passe le volant à Maverick, on est 15 !

Maverick, va tourner, améliorer les temps, attaquer, on repasse 14…On remonte sur la tête de course.

A Boubou, pour 30 mn, et encore un faux relais. Il fait deux tours et il se lance dans les stands pour faire ce faux relais, et encore le remote se bloque, et le kart a continué à rouler durant le temps où il était debout et s’est callé devant une balise, Squale le sort, et pousse. En théorie, le bridage, se coupe dès la cellule de sortie des stands est passée…Là, non, et Boubou va faire la moitié du circuit en mode bridage, et naturellement, s’est fait passer par tous les concurrents…Puis comme par miracle, en face de l’atelier, le remote s’arrête et le kart reprend des tours…C’est reparti, deux virages plus loin, bruit bizarre à l’avant en sortie de virage, on attaque la ligne droite à fond, et les roues deviennent indépendantes, le volant ne sert à rien…Casse direction ! Doucement, il se place devant un commissaire, on change de kart. On le créditera d’un tour. Mais ce tour est effectué en près de 6mn ! Soit 3 tours dans ces conditions ! Lorsqu’il laisse sa place à Squale…On est 17ème !

Clairement, à ce moment, vu les écarts sur ceux qui nous précèdent, c’est foutu.

Entre temps Maverick, a fait une pige pour Raptor Team, 15mn durant lesquelles Patrice le pilote qui tourne seul, a pu se reposer.

Revenons à notre galère. Squale va faire des étincelles, le fait d’avoir changé de kart est doublement pénalisant, pneus froids et plus lourd puisque les autres ont consommé du carburant, le nôtre est plein ! Il lui faudra 4 tours pour que les pneus rendent du grip, et que les chronos baissent, ils baisseront de manière régulière mais, notre position reste 17.

Maverick prend le baquet pour la fin. 30 s de retard sur le 16ème  avec un relais d’avance et 45 sur le 15ème. En deux tours il revient à 20 sec, le 15ème en tête à queue se trouve sur la pression du 16ème… Le 16ème sort pour effectuer son relais, Maverick passe et menace le 15ème…Il le double et nous voilà 15ème, inespéré compte tenu du déroulement de la course.

L’écart sur le 14ème est trop grand 50s, malgré qu’il lui reprenne 3 s par tour. Il s’arrache durant les 15 mn qu’il lui reste, et finira à 30s du 14

 

Fin de course : 15ème et 1 point !

Inutile de dire que nous sommes loin de notre objectif.

La stratégie n’était pas bonne, le kart et le ‘remote’ ne nous a pas permis d’effectuer les faux relais correctement. 40 sec de perdues dans le stand, plus la panne…On a perdu 2 tours minimum !

 

La 8ème place au général semble acquise, on finira à une poignée de points de la 7ème !

 

Le 8 décembre sera la dernière course. On espère que cette ultime course 2012  se passera bien, histoire de finir correctement le championnat.

 

 

Partenaires





IZIFLOOR


Liens





Mairie de Saintry sur Seine