Loi 1901 – N°W912014257
Evenement
  • Aucune date présente

24 heures Off Road (Zagora)

Premières infos sur la boucle de Zagora…

Troisième 6 Heures, l’étape 3 se disputait aujourd’hui, du côté de M’Hamid, plus précisément appelée Oulad Driss. Départ en ligne comme initialement prévu et au lâcher des concurrents, très vite le rythme était donné. Devant, le baston entre le Trophy Truck de Vigouroux – Winocq et le Buggy Oscar OSC mené par Jean-Jacques Radelet… Le ton était donné !

Mais, très vite, coup de théâtre, le Bowler Nemesis (n°3) part en tonneaux au km 2 imité 1km 5 plus loin par le Mitsubishi Pajero (n°22) piloté par Jean-Luc Letu avec Frédéric Becart dans le baquet de droit. Si cet équipage s’en sortait presque indemne (main gauche mâchée pour le pilote) après deux tonneaux avant, Vincent Demonceaux était transféré sur l’hôpital de Zagora avec une fracture de la clavicule.

Plus tard, alors que Radelet occupe la deuxième place à la chasse du leader tout de ‘bleu’ vécu… lorsqu’un retour de volant endommage l’avant bras du belgo-marocain ! Une fracture l’éloignera définitivement du volant que Jean-Louis Schlesser reprend avec la carrure du devoir à accomplir.

La course a suivi son cours… toujours à la chasse de Eric Vigouroux – Alex Winocq qui, à la mi-course possédait onze minutes d’avance sur jean-Louis Schlesser, à l’attaque sur la piste surchauffée de cette région.

Etape 3 : “Les Sables de l’Erg Lihoudi”

Une première après l’étape d’Erfoud en 2010 qui comptait quelques kilomètres de sable, voici une étape au pied des dunes.

Que les pilotes novices en franchissement de dunes soit rassurés, il ne s’agit pas ici de perdre les concurrents dans un gigantesque tas de sable, d’autant plus que le concept même de l’épreuve ne permet pas de rouler 6 Heures non-stop en boucle sur un même itinéraire de dunes, les franchissements seraient de plus en plus incertains. Le paddock au goût de ‘bivouac’ sera l’un des plus beaux et plus confortable de l’épreuve, au pied des dunes, pour le plus grand plaisir des assistants et accompagnateurs. Quelques passages de dunettes sans difficultés, une grande portion de pistes au sable mou, et des pistes plus roulantes, et comme toujours, se doubler sera un jeu d’enfant dans ce décor venant compléter parfaitement la belle panoplie des paysages marocains…

– Type de terrain : alternance de dunettes, piste au sable mou, et de pistes terre plus rapides, nombreuses pistes parallèles.
– Difficultés : le sable, mais aucun véritable “franchissement” de grosses dunes.

Article réalisé :

Marie-France ESTENAVE / MFE-Live.com

Partenaires





IZIFLOOR


Liens





Mairie de Saintry sur Seine