Loi 1901 – N° 0912012120
Evénement
  • Aucune date présente

Kartland : 24 avril 2012: Course de 2h30

BON KART ET MAUVAIS KART
Qu’elle est la différence entre un bon kart et un mauvais kart ?
Enorme ! Vous allez savoir pourquoi…

C’est sous un gros crachin, mais pas une pluie franche que nous allons disputer notre 7ème course du championnat.
Au classement général, nous sommes toujours 8ème et on piétine, depuis 3 courses nous rencontrons des petits soucis, pas franchement graves, mais on n’est pas à notre place dans les classements.

Donc ce soir c’est Maverick qui va tirer au sort le kart. Le 17…Bof on ne sait rien du kart, sauf que Maverick n’a pas spécialement une main heureuse. A suivre.
Curieusement, sans aller plus loin dans le récit , lorsque nous allons au garage pour installer l’Alfano, le siège est bloqué…Bon présage !
Ce soir il y a près de 40 participants, donc c’est sur une piste glissante et dense que nous allons évoluer.

Essais :
Tout de suite Boubou qui fait les premiers tours hisse le kart en haut de grille, le kart s’avère performant. Maverick confirme on tient la 5, la 6 ou la 7 suivant les tours. Puis c’est Squale qui lui aime ces conditions…Résultat 6ème sur la grille, notre meilleure qualif…Prometteur !

Course :
La pluie a cessé, mais la piste est mouillée.
Super départ de Squale qui doit rester sur la piste au premier tour 5ème, il ne perd rien, et mieux il distance. 2ème tour 5ème et se rapproche du 4…Et premier tête à queue, 8ème. Mais il revient 6ème et deuxième tête à queue. 10ème mais il revient 7. Puis Ti Fred, de nos amis de PSA2, est en délicatesse avec un kart rétif, l’éperonne, il conserve la 9ème place, il baisse ses temps et surtout la mais la piste est sèche, les trajectoires ont changé, on peut prendre le sec, et à fond. Il faut faire les relais. A la reprise par Boubou on est 11ème.
Immédiatement, c’est l’attaque, les temps continuent de baisser illustrant une piste qui commence à être performante, mais curieusement il va plafonner là où les autres vont abaisser leurs temps, sans compter qu’il a flirté avec un lapin au raccord de piste.
Lors de son passage au stand pour un relais sur un tour avec Squale, Maverick, lui annonce que ses temps ne sont pas fameux…(Curieux, il lui semblait être au top)
Lorsqu’il reprend, il attaque encore plus fort, la piste s’améliore, le kart s’allège puisqu’on consomme du carburant, et il va baisser ses temps…Mais curieusement, il se fait déposer par deux fois en bout de ligne droite, signe que le kart semble manquer de souffle.
Lorsqu’il va laisser le volant à Maverick, les poursuivants sont remontés et pendant son passage au stand, ils passent et nous sommes 15ème avec 2 relais d’avance.
Maverick, qui tourne en moyenne 1sec de moins que Boubou, part pour un relais de 50mn, on doit remonter.
Dans les stands Boubou explique ces deux dépassements qui lui mette un doute.
Malheureusement ce doute est vite confirmé, sur trois tours Maverick égale péniblement le meilleur tour de Boubou. A la faveur des relais d’avance, on remonte en 12ème position, mais il semble que notre kart n’en veut plus. Il donne sa vitesse max en 10 mètres alors que les autres sont encore en progression et invariablement nous doublent en bout de ligne droite.
Il va se battre avec ce moteur essoufflé, mais un à un, ils vont repasser, et finalement on sera 14ème, et à seulement 4sec des suivants !

Donc, pour revenir sur la devinette ‘Bon kart, mauvais kart…’ On avait un excellent kart sous la pluie, bon châssis, bon grip et son niveau de performance du moteur était un avantage, mais lorsque la piste est devenue sèche, c’est rapidement devenu un handicap. Le chassis et son grip restaient bons, car on était loin des limites du moteur…Rapide dans les enchainements, mais pas ou peu de relance et plafonnement dans la vitesse de pointe.

Placés 6ème sur la grille et finir 14ème, ce pourrait être une déception, mais avec un tel fer à repasser, on s’en sort bien, car nos amis de PSA2 étaient 5ème et finissent 15ème et PSA1 qui avaient prêt d’un ½ tour d’avance sur piste humide se retrouvent 4ème au final, ont rencontrés les mêmes maux…

La bonne nouvelle, c’est que Kartland change l’intégralité des moteurs dans 10 jours.
Félicitation à nos cousins Gijéma qui marquent leurs premiers points 13ème.

Prochaine course le 15 mai. Sens inverse. Petit message : Maverick, tu ne tireras pas au sort le kart, merci !